Anciens millésimes du Sud-ouest: Pomerol 1996 & Madiran 1999

vins musicaux

Château Beausoleil


AOC Pomerol (rouge) – 1996

Cépag : 90% merlot, 10% cabernet franc
Terroir : sablo-graveleux, grès ferrugineux (crasse de fer)

« Wine4Melomanes » l’accord musical et vi :
United Future Organization «The planet plan» 1996

Vêtu d’une robe grenat foncé, ce vin présage une excellente maturité : le suspense olfactif et gustatif s’accorde avec l’instrumentation cinématique du morceau typique d’un film à suspense.
Le bouquet aromatique de cassis cuit, pruneau, champignon et d’épices douces nous envahit le nez en nous faisant voyager à l’image de la section de cuivres perçantes et vives.
La mise en bouche avec une trame tannique veloutée, équilibrée, ronde nous surprend de plaisir en s’harmonisant avec l’orchestration rythmée où tablas, clavier « moog », piano, cordes, basse s’envolent.

Un vin d’automne de vivacité ayant magnifiquement traversé les années.

Château de Viella (cuvée fûts de chêne)

AOC Madiran (rouge) – 1999

Cépag : 100% tannat
Terroir : sablo-graveleux

 

« Wine4Melomanes » l’accord musical et vi :
Zimpala «Benja part 1» (Ta Hl thaz mix) 1999

A la mise en carafe, ce vin dévoile une splendide robe grenat sombre et profonde reflétant l’ambiance « hitchcok-ienne » du morceau à l’orchestration soutenue.
Le nez explosif de fruits noirs très mûrs comme « kirschés » (myrtilles, cassis), mais aussi « zan » ricoche sur les instruments de la batterie syncopée accompagnée par les cordes envoûtantes.
Le délice gustatif confirme une trame tannique charpentée, avec la bouche opulente et savoureuse en nous accompagnant dans une métaphore musicale ferme appuyée par la basse tendue, des claviers analogiques élancés par une voix lointaine hantée.
Un vin parfait pour accompagner des civets de gibiers.

);